Rencontre 3.1 : le chant bosonique du chapeau mexicain

Rencontre 3.1 : le chant bosonique du chapeau mexicain

La première rencontre Ivresses livresques de la saison 3 aura lieu le mercredi 2 octobre de 12h00 à 13h30 à la bibliothèque.

Robert, François et Peter l’avaient postulé au début des années 1960, imaginant que l’absence de masse du boson électromagnétique est due à une brisure dans les symétries fondamentales qui organisent la matière. Le coupable? Insaisissable…

Existe-t-il seulement?

La communauté scientifique mondiale travaille depuis la formulation de ce postulat à la capture du boson BEH, parfois appelé simplement boson de Higgs. Après 50 années de coopération internationale et plusieurs milliards d’euros dépensés, sa présence furtive a été aperçue au LHC du Cern et annoncée officiellement le 4 juillet 2012.

La structure intime de la matière se révèle davantage, offrant une nudité jamais encore autant exhibée. Et pourtant loin de l’orgueil dominant des siècles passés, l’homme reste sans voix, son regard caresse les formes étranges de Dame nature. Comme dans le tableau de Courbet, l’homme contemple l’origine du monde et derrière sa complexité mathématique fascinante, un chant s’offre à celui qui demeure présent en silence.

D’aucun l’appelle « Le chant bosonique du chapeau mexicain ». Quel est donc ce chant au miroir duquel nos certitudes les mieux établies vacillent… Bienvenue en physique quantique, haut les coeurs, le sol se dérobe, l’esprit observe sa mise en abîme.

Merci de vous inscrire auprès de Sophie Mathé pour participer à cette rencontre.

Pierre

Comments are closed.